Le 3ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique s’est ouvert dimanche à Oran, en présence du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et du Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya.

Cette rencontre de trois jours est marquée par la participation des ministres des Affaires étrangères africains, à savoir ceux de l’Angola, de l’Egypte, du Nigéria, du Rwanda, du Tchad, du Sénégal et du Burundi ainsi que d’experts et de représentants d’Organisations africaines et onusiennes.

Ce rendez-vous a pour objectif de traiter un ensemble de questions et des thèmes liées à la sécurité et la paix dans le continent. Il permettra également d’évaluer les actions menées dans ce cadre.

Le précédent séminaire, rappelle-t-on, s’est tenu à Oran, du 9 au 11 décembre 2014. Ses travaux ont été marqués par l’adoption de plusieurs recommandations, comme la nécessité de résoudre les problèmes africains avec des solutions africaines, l’intensification du dialogue, la concertation et la coopération régionale et continentale autour des questions majeurs de la paix et la sécurité en Afrique