MessahelPARIS - Dans le cadre de la cinquième session du Comité Mixte économique algéro-français (COMEFA), tenue lundi à Paris, le Ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a mis en exergue, la centralité de la mobilité et de la circulation des personnes dans le cadre du partenariat stratégique algéro-français.

Il a, à cet égard, souligné que la circulation des personnes constitue un vecteur essentiel pour la promotion des échanges économiques et humains entre les deux pays, ainsi que pour le renforcement du partenariat stratégique algéro-français, que les deux pays s’attellent à en faire un cadre d’échanges privilégié et d’exception.

Il a relevé, à cet effet, le nombre important de liaisons aériennes de et en provenance d’Algérie vers la France, ce qui constitue un moyen à même de répondre à cet objectif de densification des liens humains entre les deux pays.

Le Comité mixte économique algéro-français a été mis en place en 2013 en vue d’encadrer, de promouvoir et de renforcer la coopération économique et les échanges commerciaux entre les deux pays.

Il est chargé de préparer également la tenue, dans les prochaines semaines à Alger, de la quatrième session du Comité Intergouvernementale de Haut Niveau (CIHN), coprésidé par les Premier Ministres des deux pays.

                                                                                                                                                 APS le 30 octobre 2018