Lamamra Brende Algiers MFAALGER - La Norvège félicite l'Algérie pour son leadership qui a réussi à faire aboutir les négociations entre les parties maliennes, ainsi que pour son approche pour la résolution de la crise libyenne, a souligné, samedi soir à Alger, le ministre norvégien des Affaires étrangères, Børge Brende.

"Nous félicitons l'Algérie pour son leadership qui a réussi à faire aboutir l'accord de paix et de réconciliation, paraphé par le gouvernement malien et les groupes politico-militaires et nous la félicitons pour son approche constructive pour trouver une solution à la crise libyenne", a-t-il indiqué dans une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Tout en relevant à ce propos, la "convergence" de vues des deux parties sur la "complexité" du problème et la "préoccupation" de son pays quant à la situation de "l'extrême violence" que connaît la Libye, il a estimé que l'Algérie qui dispose d'un capital "expérience" est en mesure de "gérer ce genre de crise".

"L'Algérie joue un rôle crucial, et nous soutenons son approche pour la résolution de cette crise", a-t-il noté. Revenant sur la coopération économique entre les deux pays, particulièrement dans le secteur énergétique, le ministre norvégien a souligné que celle-ci existe déjà à travers la compagnie Statoil, ajoutant qu'il "existe un potentiel important pour travailler ensemble dans les énergies renouvelables.

Répondant à une question relative à une coordination entre l'Algérie et la Norvège pour une stabilisation des prix du pétrole, M. Brende qui a exprimé son "optimisme" pour le moyen terme, a affirmé que la Norvège producteur en off-shore, a l'expérience nécessaire et elle peut "échanger beaucoup de choses dans ce sens avec l'Algérie", précisant qu'il aura l'occasion, dimanche, d'approfondir les discussions avec le ministre de l'Energie, Youcef Yousfi.

Sur les questions internationales, notamment la question du Sahara occidental, M. Brende a déclaré que la position de la Norvège est "conforme" à celle de l'Algérie, à savoir une solution du conflit entre le Maroc et le front polisario conformément aux résolutions des Nations-Unis.

APS, 15 mars 2016


Read more: